Ma vie personnelle


Je suis une passionnée dans tout ce que j'entreprends et j'ai su mettre à profit mes compétences professionnelles au service
de mes projets personnels. L'une de mes devises : "Do what you love, love what you do." - Ray Bradbury

Chiffres-clés


22

années de bénévolat

17

projets entrepris

15

sites réalisés ou audités

Un parcours riche en projets

  • Projet N° 1 : récolter des fonds pour les sans-abris

    Quand j'étais en classe de 1ère au Lycée Alain, j'avais décidé de créer une activité bénévole qui consistait à vendre des gâteaux faits maison aux élèves du lycée. Pour ce faire, j'avais mis en place un planning annuel sur lequel j'avais affecté une classe par semaine. J'avais ensuite demandé aux délégués de chaque classe d'identifier 4 à 5 élèves par jour pour faire un gâteau. Ma routine quotidienne était la suivante :
    - Le matin : dès l'ouverture de l'école, je rentrais dans la cafétéria, je préparais des boissons chaudes, je réceptionnais les gâteaux et je les découpais en plusieurs parts.
    - Pendant la pause du matin : j'ouvrais la cafétéria et je vendais les boissons chaudes et les gâteaux.
    - Pendant la pause du midi : je continuais la vente, quand il en restait.
    Face au succès de la première édition, j'avais renouvelé l'expérience en classe de terminale et j'avais reversé les fonds récoltés à une association qui aidait les sans-abris.

    Avec le recul, je me rends compte qu'avant même de rentrer dans la vie active, j'avais :
    - L'envie et des facilités pour gérer, planifier et organiser des projets.
    - De grandes capacités à fédérer des gens autour d'une cause qui me tenait à cœur, et ce, sans budget.
  • Projet N° 2 : garantir la qualité

    Quand j'étais en Maîtrise de Sciences Economiques et Gestion de l'Entreprise, j'avais intégré la Junior Entreprise "Conception Ouest" de mon université Paris X Nanterre. En tant que responsable qualité, j'avais travaillé sur différents projets. Déjà à l'époque, la qualité faisait partie des sujets qui étaient importants pour moi.

  • Projet N° 3 : rentrer dans le monde du Web avec Parolesdechansons.com

    En Juillet 2000, quand j'étais en stage dans la startup Spray.fr, je me suis réveillée un matin en me disant "ça serait génial d'avoir accès aux paroles des chansons sur Internet !". Et c'est comme ça que j'ai acheté mon premier nom de domaine "www.parolesdechansons.com". Persuadée que mon idée allait être utile à des millions de personnes, je mesurais aussi la charge de travail qu'elle représentait à mon échelle. J'avais tout juste une Maîtrise de Sciences Economiques et mon réseau était à cette époque trop peu développé pour réussir à concrétiser mon idée.
    En 2002, après avoir obtenu mon Master e-Business en poche et décroché mon premier job dans le digital, j'ai finalement annulé mon renouvellement de nom de domaine. Ce dernier a immédiatement été racheté par une autre personne qui a su concrétiser mon idée. Bravo à lui / elle !

  • Projet N° 4 : voyager pour danser

    En 2005, après avoir découvert les danses Swing et plus particulièrement le Balboa encore peu connu en France, j'avais choisi d'aller aux Etats-Unis pour danser pendant mes vacances. La communauté des Swingers (qui regroupe entre-autres les danses Lindy Hop, Balboa et aussi Blues) était - et reste - réputée pour son accueil chaleureux et pour son concept de "Free Housing" (les danseurs étrangers sont hébergés gratuitement par les danseurs locaux). Je suis donc partie 4 semaines en faisant 4 villes et 4 festivals de danse différents : Atlanta (Bal Jam), Cleveland (Cleveland Lindy Exchange), Saint Louis (St. Louis Lindy Blues Exchange) et Detroit (All Balboa Camp Detroit). J'avais choisi ces villes non pas pour leur intérêt touristique, mais pour leur festival de danse. Cette première expérience fut extrêmement enrichissante :
    - J'avais fait des rencontres exceptionnelles.
    - J'avais été touchée par l'accueil qui m'avait été réservé, moi, petite française qui avait à l'époque un niveau d'anglais scolaire, et un niveau de danse plutôt moyen. Les Américains étaient flattés de voir une personne ayant parcouru autant de kilomètres "juste" pour assister à leur festival de danse.
    - J'avais découvert la danse Blues, que j'ai voulu importer en France.
    - J'avais découvert l'univers des DJs des soirées de danse Blues, que j'avais décidé de rejoindre un jour.
    - J'avais été motivée pour renouveler l'expérience le plus souvent possible. Voyager pour danser et faire DJ pendant mes vacances allaient devenir mes deux nouveaux projets.

    Découvrir mon parcours de danseuse Regarder ma sélection de chorégraphies

  • Projet N° 5 : promouvoir le Balboa avec Onlybalboa.com

    Dans le milieu du Swing, les danseurs apprenaient d'abord à danser le Lindy Hop puis le Balboa. Pour ma part, j'avais appris ces deux danses en même temps lors d'un festival multi-danses. Je n'avais pas accroché avec le Lindy Hop mais j'avais adoré le Balboa. J'avais donc décidé de mettre toute mon énergie dans cette danse. Je m'entrainais tous les jours, dès que j'avais 5 minutes de libre et je ne parlais que de ça, à tel point qu'un ami me surnomma "Miss Balboa". Je passais aussi beaucoup de temps sur Internet à chercher quels étaient les prochains festivals et stages de Balboa afin d'y participer. Aux vues du temps passé et de l'énergie que ça me prenait, je me suis dit que ça pourrait aider d'autres personnes si je partageais mes informations. J'avais donc créé un Yahoo Group mais je me suis vite sentie limitée en termes de structure de page. J'ai donc eu l'idée de créer un site Internet (sous Dreamweaver car je n'y connaissais rien en développement) au nom explicite (www.onlybalboa.com) et aux couleurs mauve et bordeaux (mes couleurs préférées). Sur ce site, je mettais en avant tous les festivals et stages de Balboa, partout dans le monde, ainsi que des vidéos de Balboa et des chansons pour danser le Balboa Ayant découvert le West Coast Swing en 2008, ma passion pour le Balboa avait vite été remplacée et de nouveaux projets avaient pris place. J'ai finalement fermé le site Onlybalboa.com en Juillet 2010.

  • Projet N° 6 : devenir DJ de Blues

    Entre 2008 et 2016, chaque évènement de danse auquel je participais était pour moi l'occasion de créer de l'énergie et des sourires sur les pistes de danse. Chaque soirée était un nouveau challenge : nouvelles personnes, souvent nouveau lieu, parfois même nouvelle ville, nouveau pays et nouveau continent.
    Chacune de mes 173 playlists créés a été humainement très enrichissante : être responsable de milliers de sourires en choisissant mes chansons a été ma plus belle récompense.

    Découvrir ma biographie de DJ Ecouter ma sélection de chansons

  • Projet N° 7 : promouvoir mes passions avec Nathaliescott.com

    Je me suis rendue compte que j'avais de nombreuses passions et qu'il me fallait rapidement mettre à disposition une biographie de DJ. En Juin 2009, je lançais mon site perso www.nathaliescott.com aux couleurs mauve et bordeaux (forcément) et en anglais pour le rendre plus facilement accessible en dehors de la France. Le site a évolué au fil des années, tant en termes de design que de contenus, s'adaptant ainsi à mes différentes passions et à mes différents projets.

  • Projet N° 8 : promouvoir la danse Blues avec Paris Blues Dance

    En Octobre 2009, je suis allée faire un set dans une soirée de danse Blues à Paris. L'organisatrice de cette soirée, Doriana, était aussi le professeur. Il y avait à peine 3 couples à cette soirée et je voulais que le Blues se développe sur Paris. J'ai donc proposé à Doriana que l'on s'associe. Elle gérait les cours et je gérais la musique. Le marché était conclu. Je me suis activée soirs et week-ends pour faire un site Internet bilingue (anglais / français), créer des Flyers et mettre en place un groupe sur Facebook pour favoriser la communication. Un mois après avait lieu la première soirée "Paris Blues Dance" ! Bien plus qu'une soirée dansante, je voulais que les gens s'y sentent comme à la maison. Le monde de la danse est souvent cruel ("tu as vu comment il / elle danse ?") et je ne voulais pas de ça chez moi ! Je voulais partager ma passion dans de bonnes conditions. Mon objectif était que les gens évoluent dans un cadre chaleureux, avec de la bonne musique et dans une ambiance bienveillante. Quand ils repartaient avec le sourire, le ventre bien rempli (je faisais aussi des crêpes et je les mettais gratuitement à disposition), les étoiles pleins les yeux, en chantonnant et en disant "super soirée, vivement le mois prochain !" : j'avais tout gagné ! Créer une bonne expérience utilisateur est primordial pour moi, et pas uniquement dans le digital.
    Fin 2011, je quittais l'organisation, confiant le "bébé" à Doriana et venant de temps en temps aux soirées en tant que "DJ guest".

  • Projet N° 9 : aider les indépendants à avoir un site Internet

    En Décembre 2009, une amie très proche me demanda si je pouvais faire un site pour son ami sculpteur. N'ayant aucune formation en graphisme ni en développement, je répondis que j'étais uniquement en mesure de faire un site très simple avec Dreamweaver. Et c'est comme ça que j'ai commencé à faire des sites bénévolement pour certaines personnes. A date, j'ai créé 13 sites pour mes projets et pour des amis, même si ce n'est pas mon cœur de métier. Avec le temps, mon travail est devenu un peu moins artisanal : je n'utilise plus Dreamweaver, j'ai appris à utiliser Atom pour coder et j'ai utilisé des thèmes Bootstrap pour que l'aspect visuel tienne la route !

  • Projet N° 10 : faciliter les recherches et les décisions avec Dancing-events.com

    En Octobre 2009, en discutant avec Sergio, un ami danseur américain, nous avons eu l'idée de créer un site que nous avons appelé Dancing-events.com. L'objectif de ce site orienté "user" était double :
    - Créer un calendrier qui regrouperait tous les évènements de danse partout dans le monde. Je reprenais ici le concept que j'avais développé sur le site Onlybalboa.com : "comment je facilite la vie aux danseurs qui veulent savoir où participer à des festivals de danse", en l'élargissant à tous les types de danses.
    - Créer un réseau social dédié pour qu'un danseur puisse dire à quel festival il participe. Il y a souvent plusieurs festivals en même temps pour un même type de danse et notre choix peut être influencé si l'on sait qu'on y retrouvera des amis. Je reprenais ici la fonctionnalité des évènements sur Facebook (en respectant toutefois la vie privée de nos membres puisque leurs données personnelles n'étaient en aucun cas utilisées).
    Après plusieurs mois de réflexion, conception, développement et saisie de contenus, le site était lancé en Mai 2010. Le business model se basait sur la publicité. Il fallait identifier des organisateurs de festivals pour leur proposer de promouvoir leur évènement sur le site. J'avais pris en charge la création du site Internet et le pilotage du développeur tandis que Sergio avait pris en charge la partie commerciale. L'alimentation du calendrier et la communication étaient faites conjointement.
    Je croyais en ce projet parce qu'il apportait des solutions à des problèmes réels ("Où puis-je danser ?", "Quel festival choisir ?"). Etant de nature persévérante mais pas têtue, en l'absence de chiffre d'affaires, j'ai levé le pied en 2012 et j'ai finalement fermé le site en 2013 pour mettre mon énergie dans d'autres projets.

  • Projet N° 11 : promouvoir le West Coast Swing avec des Flash Mobs

    En 2010, un journaliste de 20 minutes qui ne connaissait rien sur le West Coast Swing avait rédigé un article sur cette danse en la décrivant de manière erronée et en lui donnant une très mauvaise image. Toute la communauté de danseurs, dont moi, était révoltée par cette fausse et mauvaise pub. Peu de temps après, en regardant la Flash Mob des Black Eyed Peas à Chicago, j'ai eu un déclic : et si j'organisais une Flash Mob de West Coast Swing pour rétablir la vérité et faire connaître cette danse que j'adore ?
    Au mois de Mai de cette même année, je créais le groupe "Flash Mob WCS à Paris" sur Facebook. J'avais réussi à motiver des danseurs pour s'inscrire dans le groupe, mais aucun volontaire pour créer une chorégraphie.
    Après plusieurs mois, au moment où j'allais jeter l'éponge, une danseuse poste dans le groupe une vidéo d'une chorégraphie toute prête spécialement réalisée pour une Flash Mob de West Coast Swing aux Etats-Unis.
    En octobre 2010, le projet était sauvé et 5 Flash Mobs ont vu le jour jusqu'en 2014, avec l'aide de mon ami Fabrice.

    Découvrir les coulisses Regarder les vidéos Lire les témoignages

  • Projet N° 12 : promouvoir l'UX avec le blog Nathalie Scott UX

    En Juillet 2012, Fabrice, mon associé de Flash Mobs, m'avait conseillé d'avoir une présence professionnelle sur la toile et m'avait suggéré de mettre en place un blog. L'ergonomie étant une passion et faisant partie de mon métier, la thématique était facile à trouver. Comme j'avais déjà pleins de projets en cours, je lui avais dit "pourquoi pas, je vais y réfléchir". Le soir même, je faisais un achat sur le site de Becquet et mon expérience avait été tellement catastrophique, que j'avais pris ma plume pour en parler. Je venais de rédiger mon premier article !
    Je devais trouver un nom pour mon blog et j'avais choisi d'utiliser mon prénom et mon nom suivis du terme UX (abréviation de "user experience"). Vu l'état de nerfs dans lequel j'étais à cause de cet achat, le slogan était vite trouvé : "l'expérience utilisateur dans tous ses états". Maintenir un blog personnel (même si la thématique est professionnelle) en parallèle de mon travail et de mes nombreux projets associatifs n'a pas toujours été simple. Mais je continue à alimenter ce blog dès que le temps me le permet parce que j'aime partager.

    Découvrir mon blog dédié à l'UX sur Wordpress

  • Projet N° 13 : promouvoir la danse Blues avec des Blues Bomb au Belmont

    Entre Juillet et Décembre 2013, je me suis lancée dans l'organisation de Blues Bomb mensuelles. Le concept d'un Blues Bomb est de débarquer quelque part, d'envahir les lieux et de danser... le Blues. L'invasion du Belmont était toutefois bien préparée. J'avais convaincu le responsable de ce bar de me laisser les lieux gratuitement pour organiser mes soirées dansantes et j'avais convaincu les danseurs de venir gratuitement aux soirées (précédées d'un cours), moyennant une consommation. L'endroit était très bien situé et le cadre était agréable mais les soirées avaient lieu le mardi et je voulais trouver un concept identique (sans frais pour moi) le samedi. J'ai donc mis fin à ces soirées pour les poursuivre dans un autre lieu.

  • Projet N° 14 : promouvoir la danse Blues avec des Blues Bomb à L'horloge

    En Mai 2013, j'avais fait un set dans un restaurant parisien L'horloge en tant que DJ guest. J'avais demandé à l'ancien organisateur si je pouvais prendre le relai et contacté le propriétaire des lieux pour lui proposer le même deal qu'au Belmont, mais un samedi soir par mois. J'ai organisé des Blues Bomb à L'horloge de Mars à Décembre 2014. Victime de mon succès, le lieu commençait à être un peu petit. Marc, l'un de mes amis danseurs, avait contacté une école de danse pour me permettre d'organiser mes soirées dans de meilleures conditions.
    Et c'est comme ça que j'ai changé de lieu et de concept en 2015.

  • Projet N° 15 : promouvoir la danse Blues avec les festivals Paris Blues Exchange

    En Novembre 2014, les "Blues Exchange" américains me manquaient terriblement. Sur un coup de folie, j'ai eu l'idée de créer un Paris Blues Exchange. Je me suis associée avec Marc et Amandine, deux amis danseurs, qui ont accepté de me suivre dans ce beau projet. Nous avons créé l'association Paris Blues Exchange, et j'en étais la présidente. Ayant déjà organisé 5 Flash Mobs avec près de 1 500 personnes, je pensais qu'un "simple" festival avec une centaine de personnes serait presque trop facile. Le Paris Blues Exchange était pour moi l'occasion de rassembler des danseurs venant des 4 coins du monde, de revivre la magie du Blues sur plusieurs jours et de faire partager les beautés de Paris aux étrangers. Voyant les choses en grand, j'avais aussi pensé faire profiter des animations du 14 juillet aux étrangers. Le premier Paris Blues Exchange était donc un challenge non pas sur un week-end comme le veut la tradition, mais sur 4 jours ! Il a fallu convaincre mes associés et ils ont finalement accepté. Contrairement à ce que j'avais imaginé, l'organisation était beaucoup plus difficile car j'avais mis la barre très haute. Cet évènement étant payant, je voulais que les danseurs en aient pour leur argent et qu'ils repartent avec des étoiles pleins les yeux. La principale difficulté était de trouver de belles salles à moindre coût. Après plusieurs mois de recherche et de négociation, l'objectif était atteint. Une nouvelle fois, j'ai géré (entre-autres) la création du site Internet et la communication sur les réseaux sociaux. Notre première édition était un très beau succès.
    Malgré le déménagement d'Amandine, Marc et moi avions décidé de faire une nouvelle édition en 2016. Cette deuxième édition était un peu plus facile à organiser parce que nous étions mieux rodés, nous avions capitalisé sur certaines actions faites lors de la première édition c'était sur un week-end seulement. Cette deuxième édition était différente de la première. Nous avons dû refuser des demandes d'inscription, nous avons fait beaucoup plus de bénéfices que prévu mais c'était un peu moins "magique" que ce que j'avais envisagé. Quand la question d'une troisième édition s'est posée, j'ai réalisé que j'avais envie de passer à autre chose. J'ai donc fait une donation des bénéfices à une autre association de danse afin de promouvoir un festival de Blues et j'ai fermé l'association.

  • Projet N° 16 : promouvoir la danse Blues avec les soirées mensuelles Blue'z Me !

    En Janvier 2015, j'étais donc partie pour de nouvelles aventures, toujours dans l'objectif de promouvoir la danse Blues. Le nouveau lieu et le nouveau concept (soirée payante dans une vraie salle de danse) m'ont inspirée pour trouver un nouveau nom. J'avais baptisé ces soirées "Blue'z Me !" et je les avais calées le 1er samedi de chaque mois afin de faciliter la mémorisation de ces soirées par les danseurs. J'ai donc mené en parallèle l'organisation de soirées mensuelles et l'organisation de festivals de Blues pendant 2 années, en plus de mon activité professionnelle. En Décembre 2016, après 2 ans de soirées Blue'z Me ! et 9 ans de carrière en tant que DJ Blues amateur, je me suis retirée de la scène pour me consacrer... à d'autres projets ! J'ai confié les soirées Blue'z Me ! à Marc et j'en suis ravie car il a brillamment repris l'esprit et l'atmosphère que j'ai voulu créer lors de mes soirées mensuelles de Blues sur Paris.

    Découvrir les soirées Blue'z Me ! sur Facebook

  • Projet N° 17 : promouvoir l'UX et l'ergonomie digitale avec Nathalie Scott UX

    Après avoir mis de côté les projets dédiés aux autres, j'ai pris le temps de me consacrer à ce que je voulais pour moi. J'ai la chance d'avoir un métier qui est aussi l'une de mes passions. Après 15 ans d'activité professionnelle en tant que salariée, je me suis lancée 4 nouveaux défis :
    - Devenir freelance et créer mon entreprise
    - Partager mon expertise en UX et en ergonomie digitale auprès d'un maximum de personnes
    - Rendre les gens plus autonomes et les faire monter en compétences dans le domaine de l'UX
    - Répondre aux besoins dans le secteur digital de manière différente et un peu avangardiste, en proposant des prestations en mode "Quick Win" (interventions à la journée, et non plus sur des périodes d'un an voire plus)
    J'ai créé mon entreprise Nathalie Scott UX en Novembre 2017 et j'ai choisi de proposer 8 prestations : celles que je maîtrise le mieux et celles dans lesquelles j'excelle.
    Même si la décision n'a pas été facile à prendre, je suis ravie d'être sortie de ma zone de confort. Les résultats sont excellents et bien au-dessus de mes attentes. Comme je l'avais imaginé, les clients sont réceptifs et apprécient mon approche et mes prestations. Au final, tous les projets que j'ai réalisés en tant que bénévole dans le cadre de ma vie personnelle sont autant d'expériences positives qui m'ont aidée à réussir ce projet de devenir freelance.

    Découvrir mon site Internet professionnel

  • Projet N° 18 : coming soon !

    J'ai plusieurs projets en cours mais il faudra patiente un peu avant d'en savoir plus ! :-)